Corse Matin : “Le centre d’affaires Agora à Ajaccio, porté par Antony Perrino, sortira de terre en 2021”

Porté par le groupe Perrino, cet ensemble immobilier innovant, dédié à la vie des entreprises et de leurs salariés, sera implanté dans le quartier d’Aspretto. Il hébergera des bureaux et offrira de multiples services

Paris a sa Défense, Aiacciu aura son Agora. La première pierre du futur centre d’affaires, porté par le groupe Perrino, devrait être posée d’ici la fin de l’année, sur le site d’Aspretto. Après le développement commercial de la zone de Baleone, l’est ajaccien va connaître une nouvelle mue.

Deux bâtiments, abritant plusieurs milliers de mètres carrés de bureaux, domineront le golfe d’Aiacciu. Mais l’aspect innovant du projet repose sur le développement de plusieurs services, destinés à favoriser la vie des entreprises, de leurs dirigeants et de leurs salariés.

“Nous avons réfléchi, modestement, à une nouvelle conception de bureaux, inspirée de ce qui existe déjà ailleurs, décrit Antony Perrino, directeur général du groupe(et actionnaire de Corse Matin en tant que membre du consortium CM Holding).Mais nous avons tenu à garder une rationalité, de superficie et de prix, relative au contexte local. Agora sera un lieu de travail, mais aussi de vie et de plaisir” ajoute Antony Perrino.

Crèche, espace fitness, roof top, couloir de nage

La structure, inédite en Corse, hébergera trois catégories d’espaces, flexibles à la demande. Le premier, de 12 m², consacré aux micro-entreprises, un deuxième d’environ 100 m² accueillera les PME et enfin, les grosses sociétés installées sur l’île pourront bénéficier de plateaux de 500 m², bruts ou aménagés, selon le choix des clients, par le cabinet d’architectes Giusti-Versini.

Une aire de coworking viendra compléter l’offre immobilière d’entreprise. Mais l’originalité du projet réside dans l’implantation de services au coeur même du centre d’affaires relève Antony Perrino. Agora sera doté d’une crèche, d’une salle de fitness, d’un couloir de nage de 25 mètres, d’un salon de thé au rez-de-chaussée et d’un restaurant installé sur le toit, avec vue imprenable sur le golfe.

“Nous, promoteurs, avons une responsabilité dans le développement économique de notre île,poursuit Antony Perrino. On ne peut plus se contenter d’aligner des kilomètres de logements sans chercher à attirer de nouveaux acteurs économiques. Ce concept a été pensé dans cet objectif”.

La gestion des espaces commerciaux du centre d’affaires sera confiée à des partenaires locaux spécialisés dans les secteurs d’activité proposés a précisé Antony Perrino.

Lire la suite de l’article.