Antony Perrino : « Faire du logement c’est bien, créer la richesse en créant de l’activité c’est mieux »

L’empire Cowork en 2017, le centre Agora en 2021, la Corse connaît une mutation et doit répondre aujourd’hui à de nouveaux enjeux propres à son territoire : développer l’économie et l’attractivité économiques.

Antony Perrino, à la tête du groupe éponyme, est spécialisé dans la promotion immobilière en Corse du Sud et a fait de l’innovation la ligne directrice de ses projets afin de retenir et d’attirer de nouveaux talents.

Comment l’immobilier peut-il être au service du développement du territoire ? Antony Perrino nous donne aujourd’hui sa vision des choses.

Antony Perrino
L’immobilier d’Antony Perrino au service de la création de richesse

L’adaptabilité et la flexibilité : les maîtres mots d’Antony Perrino

Antony Perrino a rejoint le groupe familial après des études à Aix-en-Provence en économie et gestion de patrimoine ainsi qu’une expérience au sein de la banque privée San Paulo en tant que banquier gestionnaire de fortune pendant deux années à Paris et à Nice.

L’arrivée d’Antony Perrino au sein de l’entreprise marque l’avènement d’une nouvelle vision et d’une nouvelle manière de concevoir les projets. Le promoteur immobilier se base sur une vision plus industrielle des réalisations : il les conçoit en plus grande quantité et imagine des lieux plus spacieux. Sa première réalisation a été un véritable succès : il s’agissait d’un lotissement de quinze lots à Agosta Plage.

La caractéristique de l’entrepreneur est alors l’anticipation des besoins. Antony Perrino est conscient que l’île de beauté connaît des mutations et considère que l’immobilier doit accompagner ses changements.

Dans cette perspective, les constructions qu’il conçoit sont novatrices et engagées. Le dirigeant du groupe considère en effet que les promoteurs ont une responsabilité dans l’attractivité et le développement du territoire. L’adaptabilité et la flexibilité doivent être les maîtres mots des futurs projets tout en se questionnant sur une problématique centrale « Qu’est-ce que l’on construit et pour qui ? ».

Le contexte local est une donnée essentielle à prendre en compte selon lui. Le compromis entre l’absence de constructions et la saturation de l’environnement peut être réalisé grâce à une réflexion pragmatique sur les besoins de l’île.

C’est en observant les changements à une large échelle qu’Antony Perrino a réalisé l’importance d’accompagner les mutations. L’entrepreneur souhaite faire en sorte que la Corse devienne un véritable laboratoire de l’innovation, favorable à l’entrepreneuriat et à la création de richesse.

D’ici 2030, le promoteur immobilier, la façon de travailler, de créer des entreprises aura évolué et il est absolument nécessaire de penser des lieux au prisme de ces changements.

Par la prise en compte des besoins des salariés, le groupe Perrino encourage et accompagne les dernières nouveautés.

Pour le centre Agora, dont l’inauguration est prévue en 2021, c’est non pas seulement un cadre de travail qui a été imaginé mais un véritable lieu de vie. Il s’agit de regrouper en un lieu les services dont pourraient avoir besoin les travailleurs en encourageant la mobilité et les déplacements. La Corse est un territoire en mouvement et pour être attractive elle doit faciliter les conditions de chacun.

Situé sur un lieu stratégique, au carrefour de la mer, du centre ville et à proximité de l’aéroport Napoléon-Bonaparte, le centre offrira ainsi des services personnalisés pour les entreprises de toute taille (grande, moyenne et petite) ainsi que des commodités encourageant le bien-être et la productivité : salles de sport, crèches, café.

L’innovation présente dans les outils

Si les projets imaginés par Antony Perrino sont novateurs dans leur forme et dans les services qu’ils accompagnent, l’innovation est également utilisée dans les outils du groupe Perrino.

Dès 2012, le groupe avait introduit la signature électronique. Si cette technique est aujourd’hui d’un usage courant, elle était considérée à l’époque comme une véritable valeur ajoutée.

De plus, c’est dans la modélisation des projets que les nouvelles technologies et méthodes de conception sont les plus présentes.

Le BIM, pour Building Innovation Modeling, est utilisé au sein du groupe afin de concevoir des maquettes 3D et de visualiser plus facilement les différentes couches d’un projet tels que le sablage ou les tuyaux par exemple. Cela permet une visualisation de tous les enjeux pour l’ensemble des corps de métier prenant part au projet.

Ce type de technologie, initiée au sein du groupe Perrino, permet une gestion plus efficace aux niveaux de la gestion et de la maintenance des projets.

De plus, une nouvelle forme de management immobilier a été introduite grâce à la création d’un comité d’évaluation mis au point pour les agents immobiliers. Cela permet de consulter les partenaires et de les interroger plus aisément sur la pertinence du projet et les attentes d’un client.

L’ensemble des moyens utilisés par le groupe Perrino s’inscrit dans le but de satisfaire le client, d’être au plus proche de ses attentes, de ses besoins et d’anticiper ses demandes ainsi que l’évolution de l’environnement dans lequel il vit.