Antony Perrino face à de nouveaux chantiers

Président du Groupe Perrino depuis de nombreuses années, Président de la Fédération du BTP Pumonte depuis quelques mois, Antony Perrino possède de nombreux projets.

Entrepreneur engagé pour le développement du territoire et de l’attractivité insulaire, Antony Perrino est investi à différentes échelles.

Son nouveau mandat est marqué par des enjeux importants dûs à la crise sanitaire et économique.

Antony Perrino fait figure d’entrepreneur engagé depuis de nombreuses années

Antony Perrino est à la tête du Groupe Perrino depuis 2004. Groupe familial depuis trois générations, cette entreprise est spécialisée dans la promotion immobilière.

Elle a été fondée par le grand-père d’Antony, Antoine Perrino, au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, suite aux besoins en reconstruction du pays.

Antony Perrino a contribué à faire évoluer la philosophie et les réalisations du groupe en valorisant l’innovation. Plusieurs réalisations phares du groupe ont vocation à attirer les entrepreneurs sur le territoire insulaire et à développer les activités professionnelles à l’image de l’empire Cowork ou du centre d’affaires Agora.
Pour la réalisation de ces lieux, Antony Perrino a cherché à associer le lieu de travail au bien-être et à l’harmonie.

Le centre d’affaires Agora est situé dans un quartier stratégique, en pleine mutation, à proximité de la mer et du centre ville. Il comprend en son sein plusieurs espaces de détente (salle de sport, couloir de nage) destinés à maximiser la productivité des salariés. Par ailleurs, il a été pensé pour optimiser le temps : une crèche est située en son sein, permettant aux professionnels d’y déposer facilement leurs enfants.

Des vélos sont également mis à disposition des professionnels afin d’encourager les déplacements de manière plus écologique.

Le centre d’affaires Agora, toujours en cours de réalisation, sera une réalisation phare du groupe Perrino.

Parmi les autres constructions du groupe figurent également celles situées de l’entrée d’Ajaccio à la route des Sanguinaires. Ces réalisations ont été imaginées avec les municipalités et les bailleurs sociaux dans le cadre de la politique de la ville.

Antony Perrino est en effet soucieux de permettre l’accès au logement pour le plus grand nombre.

Sa vision de l’immobilier a contribué à faire évoluer l’image du Groupe Perrino, associée pendant de nombreuses années au luxe.

Par ailleurs, Antony Perrino promeut une vision horizontale de la promotion immobilière associant l’ensemble des acteurs locaux à la réalisation de manière à soutenir la croissance et l’économie locales.

Élu récemment à la tête de la Fédération du BTP de Corse du Sud, Antony Perrino se retrouve face à de nombreux challenges et défis à relever.

La Fédération du BTP Pumonte a élu Antony Perrino a sa tête

Le secteur du bâtiment n’a pas été épargné par la crise sanitaire et économique liée au covid-19.

Si le secteur du bâtiment s’est, selon Antony Perrino, bien organisé afin de permettre une reprise, le bâtiment a lui aussi connu une baisse des activités.

Les protocoles sanitaires définis en concertation avec les différents acteurs du secteur permettent d’éviter un rebond de l’épidémie mais provoquent une rédéfinition des délais et du calendrier défini pour les chantiers.

À titre d’exemple, les entreprises travaillant de pair sur un même chantier doivent s’organiser de manière à limiter le nombre de personnes travaillant en simultané.

Une tâche auparavant effectuée par 10 personnes ne l’est plus que par 4 aujourd’hui.

Une convention de travail a été signée afin de définir les nouvelles règles de travail sur un chantier.

Par ailleurs, Antony Perrino considère que cette crise sanitaire devrait permettre une prise de conscience dans la milieu du BTP en lien avec le risque sanitaire.

Antony Perrino souhaite également profiter de son mandat afin de définir de nouveaux objectifs pour la bâtiment qui reste un secteur fortement employeur. Le chef d’entreprise rappelle en effet que ce secteur crée 11 000 emplois directs et 4000 indirects.

Antony Perrino souhaite également adresser le besoin de formation des jeunes et renforcer l’attractivité du secteur. Il rappelle que le secteur du bâtiment et de la construction permet une ascension sociale pour les apprentis pouvant gravir, avec travail et motivation, les différents échelons.