Antony Perrino : Comment l’innovation est partie prenante du métier de promoteur

Antony Perrino est le dirigeant actuel du groupe Perrino, une entreprise familiale implantée en Corse du Sud spécialisée dans la promotion immobilière. Le groupe est notamment présent autour d’Ajaccio, de la Rive Sud et de Bonifacio.

Créée à la fin de la deuxième guerre mondiale, l’entreprise de promotion immobilière est parvenue à évoluer et à faire de l’innovation le maître mot de ses réalisations.

L’immobilier doit s’adapter et être flexible selon Antony Perrino

Antony Perrino est un entrepreneur passionné et engagé. Selon lui, la profession de promoteur immobilier implique d’avoir une vision globale du territoire, de ses enjeux, de ses spécificités ainsi qu’une volonté et un engagement dans le métier. Les promoteurs ont aujourd’hui une responsabilité dans les constructions qu’il développe envers le territoire. En effet, il leur revient de mettre en oeuvre des réalisations destinées au développement du dynamisme et de l’attractivité du territoire.

L’immobilisme politique ayant prévalu pendant de nombreuses années en Corse, les promoteurs immobiliers ont du imaginer des solutions d’habitat afin de répondre aux multiples besoins du territoire.

Antony Perrino travaille par exemple sur certains projets de concert avec les municipalités afin d’adresser les enjeux du territoire en terme de politique de la ville et de mixité sociale. Le programme développé de l’entrée d’Ajaccio à la route des Sanguinaires s’inscrit dans cette perspective.

Afin de dynamiser l’économie locale et de faire participer le plus grand nombre à l’activité de l’île de beauté, Antony Perrino travaille selon une vision horizontale de la promotion immobilière. Le groupe joue ainsi le rôle d’opérateur et travaille avec des sous-traitants afin de soutenir leur activité.

L’enjeu promu par cette vision est de développer l’esprit d’entreprise sur le territoire et d’assainir la société civile par un discours optimiste qui incite à l’entrepreneuriat et l’innovation.

Pour cela, il est impératif de nouer un dialogue avec les jeunes générations et de les inciter à développer leur entreprise sur le territoire corse plutôt qu’ailleurs.

Dans cette perspective, le groupe Perrino a conçu le premier coworking de Corse en 2017, baptisé l’empire Cowork. L’état d’esprit associé à ce lieu est de permettre aux jeunes entrepreneurs de mettre leur talent au profit du territoire en leur permettant de travailler dans un lieu de travail agréable et partagé. Les avantages du coworking ont été prouvés à de nombreuses reprises et il manquait à la Corse un espace de ce type.

Ce lieu a été une véritable réussite : il répondait à une lacune et de nombreux besoins.

Pour aller plus loin, le groupe Perrino a également imaginé le futur centre d’affaires Agora, un lieu unique pour l’île.

Antony perrino
L’innovation par Antony Perrino

L’innovation : une caractéristique phare des projets du groupe Perrino

Le centre d’affaires Agora devrait être inauguré en 2021. Regroupant au sein d’un même espace des bureaux fermés, un espace de coworking, une salle de sport, un couloir de nage ainsi qu’une crèche, l’idée associée à cet espace de travail est d’en faire un véritable lieu de vie.

En mettant à disposition des professionnels des services répondant à la fois à des besoins professionnels et personnels, le groupe Perrino souhaite booster la productivité et la créativité des travailleurs.

Situé au sein d’un espace en pleine mutation, dans un quartier stratégique à proximité du centre-ville, de l’aéroport mais aussi de la mer, l’enjeu est de proposer une nouvelle façon de travailler et de voir les choses.

L’image associée à la Corse doit évoluer, en lien avec les nombreux projets développés sur le territoire. Il ne s’agit plus seulement de la percevoir comme une station balnéaire idéale pour les vacances mais également comme un lieu dynamique, favorable à l’investissement et au développement d’entreprises.

Plusieurs organisations militent d’ailleurs pour la reconnaissance du territoire dans ce sens. C’est le cas de la fondation de l’université de Corse qui agit depuis 2011 pour favoriser le dynamisme et l’activité.

Afin d’accompagner l’ensemble de ces changements, le groupe d’Antony Perrino a lui aussi adapté ses méthodes de travail ainsi que ses outils. À titre d’exemple, le BIM (Building Information Modeling) est utilisé dans la conception des maquettes afin de les visualiser en trois dimensions. La précision de cet instrument permet d’avoir une idée beaucoup plus précise des enjeux associés à l’ensemble des corps de métier ainsi que des chiffres plus précis lors de la rédaction des devis et des cahiers des charges.

Dès 2012, le groupe Perrino s’était montré novateur grâce à l’introduction de la signature électronique qui permet de dématérialiser les démarches et de faciliter la conclusion des contrats.

Pour Antony Perrino, l’enjeu pour un promoteur est également de s’assurer de la bonne marche d’un projet, de la conception des plans sur le papier jusqu’à la livraison des clés de l’achat au client.

Avec une cadence d’une centaine de logements par an, le groupe Perrino est aujourd’hui majeur sur l’île.