Antony perrino immeuble

Antony Perrino promeut l’attractivité économique de la Corse

À la tête du groupe Perrino depuis plusieurs années, Antony Perrino considère l’immobilier comme un moyen de promouvoir l’attractivité de la Corse. 

Le chef d’entreprise développe des constructions destinées à attirer de nouveaux investisseurs et entrepreneurs sur l’île. Son objectif ? Prouver que la Corse est un territoire bénéficiant d’un fort dynamisme.

Antony Perrino souhaite attirer les entrepreneurs

Antony Perrino étant lui-même entrepreneur, le chef d’entreprise connaît les contraintes que peuvent rencontrer ceux se lançant dans l’aventure entrepreneuriale.

Les premiers pas sont notamment marqués par des difficultés financières : il n’est pas facile de louer des locaux et de bénéficier de tous les services. Face à ces obstacles, Antony Perrino a conçu des espaces permettant aux entrepreneurs de débuter en toute sérénité leurs activités.

L’empire cowork, sorti de terre en 2017, était le premier espace de coworking développé sur Ajaccio.

L’idée sous-jacente à cet espace était de permettre aux jeunes entreprises d’avoir à portée de main, dans un même lieu, tous les éléments dont ils pourraient avoir besoin : bureaux fermés, open space, cuisine etc. En faisant d’un espace de travail un véritable lieu de vie l’enjeu est de retenir les talents présents sur le territoire et d’en attirer de nouveaux.

Ayant suscité un véritable engouement, ce lieu s’est transformé en un catalyseur d’énergie et un laboratoire d’idées. Face à une demande toujours plus accrue ainsi qu’à la volonté d’Antony Perrino de développer le dynamisme du territoire, un nouveau centre d’affaires devrait prochainement être inauguré sur Ajaccio. Le centre d’affaires Agora, devrait être accessible en 2021. L’ambition est encore plus poussée pour cet espace de travail puisque les services proposés seront encore plus nombreux.

Au-delà des bureaux, crèche, salle de sport, couloir de nage seront mis à disposition des travailleurs. L’objectif est de promouvoir le bien-être au travail. De plus en plus d’études prouvent que pour maximiser sa productivité, il est primordial que le salarié se sente bien. Dans cette logique, la construction du centre d’affaires vise à procurer aux salariés un environnement de travail favorable. 

Situé stratégiquement, à proximité de la mer et du centre-ville, les coworkers pourront ainsi facilement se déplacer et se rendre à l’aéroport. L’objectif est d’encourager la mobilité.

Si Antony Perrino a à coeur de développer ce type de projets, c’est que le chef d’entreprise promeut l’innovation dans chacun de ses projets.

Selon lui, c’est grâce à des constructions novatrices et dynamiques que de plus en plus d’entrepreneurs et d’investisseurs seront attirés afin de développer leur activité sur l’île de beauté.

L’engagement du promoteur immobilier dans ce sens est marqué par son action au sein de la Fondation de l’université de Corse qui encourage l’innovation et l’entrepreneuriat en Corse.

L’innovation est donc un élément phare des constructions développées par le groupe Perrino mais elle est également utilisée dans la conception des projets.

Antony Perrino
L’innovation : essentielle pour Antony Perrino

Le groupe Perrino, à la pointe des dernières technologies

Si l’innovation est promue à travers les constructions du groupe Perrino, l’entreprise familiale utilise également les derniers outils afin de concevoir les projets.

Dès 2012, le groupe s’était montré précurseur en utilisant la signature électronique afin de proposer la dématérialisation des procédures. Depuis, le Building Information Modeling (BIM), a été instauré afin de modéliser les futures constructions en 3D. Cet outil présente selon Antony Perrino l’avantage de pouvoir visualiser au mieux un projet, en prenant en considération l’ensemble des enjeux des corps de métier. Il offre également l’avantage de rationaliser les coûts et d’avoir une maintenance et une traçabilité beaucoup plus précises du projet.

Au-delà de l’innovation, Antony Perrino valorise également la mixité sociale. Les enjeux liés à la politique de la ville et aux choix des municipalités font partie intégrante des constructions qu’il imagine. Le chef d’entreprise a ainsi mis en oeuvre des projets en lien avec des bailleurs sociaux (c’est le cas des programmes développés de l’entrée d’Ajaccio à la route des Sanguinaires).

L’accès à la propriété et au logement pour tous, et notamment pour les locaux, fait partie des considérations d’Antony Perrino.

S’il est inconcevable de saturer l’environnement, un compromis peut être atteint afin de construire des solutions de logement responsables.

Le groupe Perrino connait aujourd’hui une forte expansion, il a notamment procédé au rachat d’agences immobilières spécialisées dans le syndic et la gestion locative.

À l’origine de la construction de huit cents logements en ce moment en Corse du Sud, le groupe Perrino est devenu un acteur majeur de la promotion immobilière en Corse. Fondé par le grand-père d’Antony Perrino, Antoine, l’entreprise fonctionne de génération en génération. Si le fondateur du groupe avait à l’époque environ construit mille logements, Antony Perrino a déjà construit mille deux cents logements. La vision d’Antony Perrino, plus industrielle souhaitant développer des logements plus spacieux en plus grande quantité a créé un virage au sein du groupe.

Antony perrino aménagement

Antony Perrino : L’immobilier est un atout pour la Corse

Promoteur immobilier majeur en Corse du Sud, les activités du groupe Perrino se concentrent entre Ajaccio, la Rive Sud et Bonifacio.

Entre mixité sociale et promotion de l’innovation, les projets d’Antony Perrino sont engagés.

L’entrepreneur défend l’idée selon laquelle la promotion immobilière est un outil au service de l’attractivité du territoire.

Les projets majeurs d’Antony Perrino

Intégré au sein de l’entreprise familiale depuis son retour en Corse en 2004, Antony Perrino est aujourd’hui à la tête du groupe.

En ce moment à l’origine de huit cent logements en construction, le promoteur a déjà construit plus de mille deux cents logements en Corse. Sa première réalisation a été la construction d’un lotissement de quinze lots à Agosta Plage.

Selon lui, le compromis entre l’absence de constructions et la saturation de l’environnement peut être atteint, à condition de réaliser des projets durables et responsables.

Le chef d’entreprise soutient en effet que les promoteurs immobiliers ont une responsabilité dans la promotion de l’île de beauté et son développement économique.

La Corse ne doit pas être seulement vue comme une station balnéaire mais comme un territoire favorable à l’innovation et l’entrepreneuriat. Dans cette perspective, Antony Perrino a imaginé et conçu des projets majeurs, destinés à créer des conditions de travail favorables pour les entrepreneurs.

En 2017, par exemple, l’empire Cowork, le premier espace de coworking en Corse, a été réalisé par le groupe.

L’état d’esprit promu à travers ce lieu est de proposer un nouvel espace de travail, adapté et moderne, en lien avec les nouvelles façons de travailler. Les salariés sont aujourd’hui mobiles et ne sont plus obligés d’être rattachés à un bureau particulier dans lequel ils se rendent chaque jour. L’idée de l’empire Cowork, à travers son open space, est de booster la créativité et la productivité des travailleurs. L’objectif est également de correspondre aux besoins de tous : des bureaux fermés sont également proposés pour les personnes souhaitant plus de confidentialité.

La future réalisation du groupe, le centre d’affaires Agora qui devrait être fini en 2021, va encore plus loin. L’esprit de cet espace est de proposer en un même lieu tous les services dont pourraient avoir besoin les entrepreneurs. Antony Perrino sait qu’il est difficile, lorsque l’on monte une entreprise, d’avoir dès le début des bureaux, le matériel nécessaire et de pouvoir exercer dans un lieu stratégique. Avec le centre Agora, plusieurs problématiques sont résolues : le lieu se veut novateur et adapté à toutes les tailles d’entreprises afin de pouvoir accueillir à la fois des PME et des grandes entreprises.

Réunir en un même espace plusieurs entreprises aux évolutions et objectifs différents est également un moyen, pour les travailleurs présents en ce lieu, de développer leur réseau professionnel. De plus, Antony Perrino accordant une place très importante au bien-être a mis au point dans ce lieu des services dédiés à la détente : salle de sport et couloir de nage par exemple.

L’engagement d’Antony Perrino en faveur de l’innovation est marqué par son implication dans la Fondation de l’université de Corse. Celle-ci milite depuis 2011 pour encourager et développer l’entrepreneuriat en Corse, en attirant de nouveaux talents sur le territoire.

L’engagement d’Antony Perrino n’est toutefois pas limité à l’innovation.

Antony perrino
Les projets d’Antony Perrino

Antony Perrino : un promoteur immobilier engagé 

S’il défend l’innovation et l’entrepreneuriat, Antony Perrino est également très attaché aux problématiques liés à la mixité sociale. Selon lui, la promotion immobilière doit s’intéresser aux enjeux de la politique de la ville et aux choix effectués par les municipalités.

Dans cette perspective, le dirigeant a conçu des projets en lien avec des bailleurs sociaux et des organismes HLM afin de favoriser l’accès au logement et à la propriété pour le plus grand nombre, et notamment les locaux.

Les programmes développés de la route des Sanguinaires à l’entrée d’Ajaccio s’inscrivent dans cette logique.

La vision d’Antony Perrino tient donc compte de l’ensemble des acteurs économiques présents sur le territoire. La place et le métier de chacun doivent être respectés en prenant en compte l’ensemble des acteurs présents sur le territoire et leurs caractéristiques.

La vision proposée et mise en oeuvre par le groupe Perrino n’est pas verticale. En effet, le promoteur souhaite faire participer les corps de métier adaptés, les acteurs locaux ainsi que les agences immobilières dans le processus de finalisation d’un projet.

Dans cette perspective, des outils de travail collaboratif ont été développés notamment pour la commercialisation. Effectivement, une interface dédiée aux professionnels (agents immobiliers et conseillers patrimoniaux à Ajaccio) a été mise en place. Elle permet le téléchargement de documents, la saisie relative aux données du client ainsi que la dématérialisation de la signature.

En terme de management immobilier, le groupe Perrino est là aussi novateur puisqu’il a mis sur pied un comité d’évaluation destiné à encourager la collaboration entre les différents partenaires d’un projet.

Antony perrino bim

Du BIM au CIM : quels enjeux ?

Ces dernières années, le BIM (Building Information Modeling) a pris une place conséquente comme action d’innovation dans l’immobilier pour tous les acteurs de l’écosystème. Tout d’abord en tant que méthode de travail disruptive sur les projets immobiliers, puis progressivement comme un moyen d’initier une data room virtuelle d’un actif et le suivre sur toute sa durée de vie en fonction des interventions sur l’immeuble. Ce formidable outil de data visualisation apparaît alors comme un véritable modèle agglomérant de l’information liée à la maquette numérique sur chaque bâtiment. Cette information pouvant servir à offrir du service aux utilisateurs et à faciliter l’exploitation et la connaissance du bâtiment pour les propriétaires.

Mais au delà de l’échelle du BIM sur un bâtiment, il y a celle du quartier en BIM pour atteindre ensuite celle d’une ville en BIM. À présent, le BIM s’est effectivement étendu à la ville voire à un territoire : on parle de CIM (City Information Modeling). 

À l’instar de l’utilisation de la modélisation des données du bâtiment, on va ici modéliser les données de la ville sans se limiter aux informations utiles aux propriétaires et aux locataires d’immeubles mais à tout usager urbain. Les informations de la ville deviennent visualisables sur le modèle numérique BIM.

Il est ainsi possible de faire des scénarios et toutes les simulations voulues à travers des maquettes numériques BIM de villes ou de morceaux de ville. Cela permet notamment d’anticiper les risques, les événements naturels et climatiques, les sujets de mobilité urbaine, la gestion des ressources, la gestion de l’énergie, la logistique en ville ou encore l’impact carbone. À titre d’exemple, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France (IAU IDF) a recours au CIM pour simuler les risques liés aux crues centenaires. Les résultats de ces simulations permettent entre autres de faire évoluer le plan local d’urbanisme (PLU) des communes concernées et d’identifier précisément les bâtiments risquant d’être les plus sinistrés. Les zones inondables peuvent ainsi être mieux repérées dans les PLU, immeuble par immeuble, et la vulnérabilité plus contrôlée.

Des croisements de données entre le Système d’informations géographiques (SIG) et les simulations faites sur les maquettes numériques des villes conduisent à anticiper l’ensemble des risques bien plus finement qu’auparavant. Nous passons d’une analyse à l’échelle de zones ou de quartiers à une analyse plus fine à l’échelle de bâtiments ou de terrains dans ces secteurs. Certains assureurs utilisent par exemple cette méthode pour mieux répartir les zones à risques sur le territoire et prévoir les indemnisations par immeubles des potentiels sinistrés.

Mais le CIM peut aussi être le support de données des nouveaux usages en ville. Par exemple, le CIM peut constituer une aide dans la course à l’agriculture urbaine afin d’identifier les zones les plus favorables à la plantation en croisant les données climatiques précises et les orientations des immeubles. Il est aussi possible de repérer en temps réel sur le modèle numérique les pousses à terme pour solliciter leur récolte.

Le CIM est aussi un moyen de réaliser des simulations sur les smart grids afin d’anticiper les consommations énergétiques et mieux les repartir et les contrôler.

C’est ainsi que les plates-formes urbaines de gestion de la ville peuvent être liées et connectées aux avatars numériques BIM afin de faire de la data visualisation sur le modèle BIM. Les API permettent aussi d’en développer des applications toutes implémentées sur la même base de données pour en augmenter la fiabilité.

Ces nouvelles méthodes permettent de faire évoluer la gouvernance de nos villes : on parle ainsi de BIM urbain. Par le biais du CIM, une véritable stratégie territoriale de gestion des données numériques d’une ville peut être déployée.

Lire la suite de l’article.

Antony Perrino immeuble

Antony Perrino nous explique pourquoi investir en Corse

Eau turquoise, plage de sable fin, paysages sauvages naturels, les arguments ne manquent pas quant on évoque la beauté de la Corse. Toutefois, ces atouts ne sont pas les premiers mis en avant par Antony Perrino quant il s’agit d’aborder l’investissement en Corse.

Selon le promoteur immobilier, à la tête du groupe familial Perrino, implanté depuis plusieurs générations, l’île de beauté possède d’autres aspects très positifs.

Pourquoi investir en Corse ? Antony Perrino nous répond.

La Corse : un territoire très attractif économiquement selon Antony Perrino

Spécialisé dans la promotion immobilière depuis les années soixante le groupe Perrino a été fondé par le grand-père d’Antony, Antoine, après la guerre.

Le contexte n’était à l’époque évidemment pas le même : le grand-père d’Antony Perrino a, au cours de sa carrière, construit un millier de logements. Le dirigeant actuel est déjà à l’origine de plus de mille deux cents logements.

La vision amorcée par Antony Perrino a été élaborée à partir d’un simple constat : le marché de l’immobilier en Corse est constitué de logements anciens qui ne permettent pas de satisfaire la demande croissante, la démographie de l’île étant supérieure à la moyenne nationale. Selon le promoteur immobilier, il est donc indispensable de construire et de proposer des logements neufs, en lien avec les attentes des habitants.

Dans cette perspective, Antony Perrino considère que les nouvelles constructions doivent être en adéquation avec l’air du temps : attractives, fonctionnelles et modernes.

Il considère également que les promoteurs immobiliers ont une responsabilité très importante dans le développement de l’île de beauté et de son attractivité.

Antony Perrino, afin de proposer des biens en adéquation, avec les attentes et les besoins de la population fonctionne selon une logique d’anticipation des marchés. 

Le groupe a ainsi été à l’origine dès 2017 du premier coworking de Corse, l’empire Cowork réalisé à Ajaccio. En se positionnant sur des secteurs prisés traditionnels en pleine mutation, Antony Perrino est parvenu à faire du groupe un acteur majeur de l’immobilier.

La réalisation phare du groupe de promotion immobilière sera le centre d’affaires Agora, dont l’inauguration est prévue en 2021. Situé stratégiquement à proximité de la mer, du centre-ville et de l’aéroport Napoléon-Bonaparte, il est un des arguments permettant à Antony Perrino de défendre l’investissement en Corse.

Selon lui, le territoire bénéficie d’un très fort dynamisme qui en fait un territoire idéal pour investir. Des structures sont mises en place afin de permettre aux entrepreneurs de dévelopeur leur entreprise en Corse. Au centre d’affaires Agora, par exemple, plusieurs espaces seront adaptés selon la taille des entreprises : petites, moyennes et grandes pourront disposer de services personnalisés afin de répondre à leurs besoins de la manière la plus adaptée et précise possible.

Afin d’encourager les entrepreneurs et maximiser leur productivité, le centre d’affaires sera un vrai lieu de vie proposant différents services : coworking, crèche, salles de sport.

Antony Perrino
Les réalisations d’Antony Perrino

L’utilisation de l’innovation dans les projets réalisés par le groupe Perrino

Si la vision d’Antony Perrino est novatrice, les outils utilisés par le groupe le sont tout autant. Depuis de nombreuses années, l’entreprise familiale de promotion immobilière est précurseuse et à la pointe des dernières innovations. Dès 2012, le groupe avait utilisé la signature électronique, un grand pas vers la dématérialisation des démarches à l’époque.

Les derniers projets ont eux été conçus grâce au Building Information Modeling (BIM) qui permet de modéliser en 3D les constructions. Cette nouvelle méthode de modélisation constitue selon Antony Perrino une véritable révolution pour l’immobilier. Le BIM permet d’optimiser la qualité d’un projet, de rationaliser les coûts et d’accélérer les processus d’achat et de contractualisation.

Il permet également d’envisager de façon plus globale l’ensemble des enjeux liés aux différents corps de métier : le travail des fabricants, fournisseurs et constructeurs peut être analysé dans les moindres détails.

Du point de vue du management immobilier, un comité d’évaluation a été créé pour les agents immobiliers. La consultation de plusieurs partenaires permet de connaître la pertinence du marché et les attentes du client de façon collaborative et plus précise.

Antony Perrino encourage les initiatives portant sur la valorisation de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Son implication dans ce sens est notamment marquée par son engagement dans la Fondation de l’Université de Corse qui s’engage depuis sa création en 2011 à encourager l’entrepreneuriat en Corse.

L’ensemble de ces éléments expliquent qu’Antony Perrino encourage l’investissement en Corse afin de développer encore davantage son dynamisme et son attractivité.

Ajaccio se développe de plus en plus et les nombreuses entreprises présentes sur le territoire ont des besoins structurels pour leurs salariés et leur développement.

La Corse doit être vue comme un terrain de jeu sur lequel l’offre n’est pas à la hauteur de la demande. Dans cette logique, le groupe Perrino souhaite créer des expériences de travail qui soient de vraies expériences de vie.

antony perrino agora

Ajaccio : Agora, le nouveau centre d’affaires d’Aspretto

Développé à l’initiative du groupe Perrino, le nouveau centre d’Affaires “Agora” ouvrira bientôt ses portes à Ajaccio. Situé à l’entrée de la ville, dans le quartier d’Aspretto, ce centre d’affaires totalement innovant a été pensé pour favoriser la vie des entreprises en facilitant le quotidien des entrepreneurs et de leurs salariés et répondre aux besoins de l’entrepreneuriat local. Bien plus qu’un bureau, Agora est un véritable lieu de vie où out a été pensé pour favoriser les rencontres professionnelles, faciliter le quotidien des salariés et travailler en toute sérénité.

Agora ce sera quoi ?
La réponse d’Antony Perrino est on ne peut plus claire.
“Agora proposera aux entrepreneurs, chefs d’entreprise et salariés, une nouvelle expérience de vie sans nécessité de transport où qualité de vie rime avec épanouissement personnel et professionnel.

Offrant un large choix de solutions en terme d’immobilier d’entreprise, flexibles, souples et évolutives, le centre d’affaires sera en mesure de répondre  aux besoins spécifiques, temporaires ou permanents de chacun à toutes les étapes de la vie de l’entreprise.

Doté également de plusieurs « lieux de vie » organisés autour d’une esplanade tenant lieu de « place de village », Agora offrira en sus de nombreux éléments de confort « hors travail » sur le lieu même de leur travail.”

Et pourquoi ce concept ? 
La réponse est aussi dans la présentation du projet.
“Parce que leur lieu de travail représente pour les entrepreneurs et les salariés une grande partie de leur existence, il est important qu’il soit aussi un lieu où il aiment passer du temps. Pour cela, le lieu de travail se doit d’être non seulement un espace productif, mais également libératoire et attractif.
Pour autant, cet épanouissement professionnel ne peut se concevoir si, sur un plan personnel et familial, il est synonyme de renoncement.”
“Ainsi, les critères de la vie quotidienne (restaurants, commerces, etc.), les enfants (crèches, etc.) et le bien-être (environnement de travail, espaces verts, etc.) doivent être pris en compte.”

Autres arguments développés par les concepteurs de Agora ?
“En mettant à la disposition de ses utilisateurs des espaces de travail stimulants, modernes et esthétiques (patio lumineux, bureaux, espaces de coworking, salles de réunion) qui tous, ont été conçus avec la volonté de favoriser les rencontres professionnelles génératrices de créativité et de valeur pour l’entreprise et de bien être au bureau, des espaces de convivialité (Patio, Café coworking, Restaurant, Bar, Roof top ) favorisant une vie sociale propice à un épanouissement personnel, des installations sportives (salle de fitness & couloir de nage) propices à leur santé et leur bien être, une crèche pour accueillir leur enfant sans avoir à courir pour le déposer ou aller le chercher et un parc de vélos à assistance électrique est à disposition des usagers pour faciliter les déplacements courts,  Agora fera rimer bureau avec lieu de vie ! ” ajoute Antony Perrino.

Lire la suite de l’article.

Antony Perrino ambition

Antony Perrino : Zoom sur la vision du promoteur immobilier

À la tête du groupe leader de la promotion immobilière en Corse du Sud, Antony Perrino défend une vision novatrice. Selon lui, la Corse bénéficie d’un dynamisme qui doit être exploité afin de développer l’attractivité du territoire.

Retour sur sa vision.

Les engagements d’Antony Perrino

C’est avec la volonté de réaliser des conceptions novatrices et modernes qu’Antony Perrino a rejoint l’entreprise familiale, établie des années plus tôt par son grand-père Antoine, qui avait commencé dans la profession en tant que charpentier et menuisier.

Après avoir effectué des études en gestion de patrimoine et gestion de fortune ainsi que diverses expériences professionnelles, à la banque San Paolo et à Montpellier ensuite, Antony Perrino est revenu en Corse afin d’intégrer le groupe.

Nourri par une envie de mettre en place des constructions plus spacieuses et en plus grand nombre, la première réalisation d’Antony Perrino a été la réalisation d’un lotissement de quinze lots à Agosta Plage. Le promoteur immobilier a déjà construit mille deux cents logements, son grand-père lui en avait construit un millier. Le groupe Perrino est en ce moment à l’origine de la construction de huit cents logements.

La vision plus industrielle de l’entrepreneur est également accompagnée d’un engagement fort en faveur de l’innovation. Selon lui, la Corse ne doit pas seulement être perçue et reconnue comme un lieu de vacances mais bien comme un territoire favorable à l’investissement et à l’entrepreneuriat.

Dans cette perspective, le promoteur immobilier a conçu des projets novateurs tels que l’empire Cowork en 2017 et le centre Agora qui devrait sortir de terre en 2021.

L’enjeu de ces deux centres d’affaire, dédiés aux entrepreneurs et salariés est d’offrir sur un même lieu une large gamme de services afin que les travailleurs aient à leur disposition tout ce dont ils ont besoin. Le but est de faire de ces lieux de travail de véritables espaces de vie dans lesquels on se sent bien. 

Depuis le début de sa carrière, la particularité du groupe Perrino, qui en a fait sa renommée est la capacité d’Antony Perrino à anticiper les marchés et à se positionner sur des secteurs prisés traditionnels tels que le Parc Lucie, Le Murano, Les Cyclades ou encore les projets Vivaldi et Opéra un et deux.

La stratégie de qualité mise en place par Antony Perrino a permis au groupe d’être aujourd’hui un acteur majeur de l’immobilier en Corse.

Le promoteur immobilier est également très attaché à la mixité sociale et à l’accès au logement pour tous. En effet, l’accès à la propriété pour les locaux est une des problématiques auxquelles il souhaite répondre à travers la mise en oeuvre de ses programmes. Il a notamment développé des projets avec des bailleurs sociaux tel que les réalisations figurant à l’entrée d’Ajaccio jusqu’à la route des Sanguinaires. La prise en compte des enjeux de la politique de la ville ainsi que les besoins des municipalités font partie intégrante des objectifs de ses constructions.

Antony perrino
La vision d’Antony Perrino

Le centre Agora : projet phare du groupe Perrino

Le futur centre d’affaires Agora, dont l’inauguration devrait avoir lieu en 2021 est un des projets phares du groupe Perrino.

Conçu dans la baie d’Ajaccio, à un endroit stratégiquement proche de la mer, du centre-ville ainsi que de l’aéroport Napoléon-Bonaparte, le centre Agora a été imaginé comme un lieu idéal pour favoriser la créativité et la productivité.

L’objectif de cet espace, dédié aux entreprises, est d’en faire un lieu de vie convivial dans lequel elles auront à portée de main tout dont ce dont elles ont besoin : crèches, salle de sport et bureaux adaptés à la taille de chaque entreprise, de douze à cinq cents mètres carrés selon les besoins.

Imaginé comme la future Défense d’Ajaccio, l’objectif de ce bâtiment est de proposer une nouvelle expérience de travail, adaptée aux nouveaux modes de vie des cadres supérieurs et des ingénieurs.

Pour imaginer cet espace, Antony Perrino a lancé une consultation destinée à répertorier les expériences de vie de plusieurs entrepreneurs et salariés afin de proposer un lieu permettant de répondre à leurs besoins.

Au-delà des services proposés, le design du lieu est lui aussi destiné à booster la créativité.

L’enjeu est d’attirer de nouveaux acteurs économiques sur l’île de beauté et de retenir les talents déjà présents, qui seraient tentés de s’expatrier. Selon Antony Perrino, la Corse bénéficie d’un dynamisme remarquable et de ressources qui ne demandent qu’à être exploitées. En réalisant des projets immobiliers novateurs, inscrits dans l’air du temps et adaptés aux dernières tendances de travail, le promoteur immobilier participe au développement de l’attractivité économique du territoire.

En concevant de tels projets, le groupe Perrino se consolide et confirme son expansion : il a d’ailleurs racheté des agences spécialisées en gestion locative et transaction afin de diversifier sa gamme de services et son expertise dans l’immobilier.